L’essentiel sur la Famille recomposée

Qu’est ce que la famille recomposée ?

Pour être en présence d’une famille recomposée, il faut être en présence de couples mariés ou non ayant déjà un ou des enfants d’une vie sentimentale précédente. D’un point de vue juridique, on qualifiera ces enfants  de “enfant d’un premier lit”.

Différentes situations pour une unique appellation

En générale la langue française est généreuse avec plusieurs termes pour désigner la même chose. Dans le cadre de la famille recomposée, il se cache des cas très différents derrière ces simples mots. Cela se traduit d’un point de vue patrimonial par une instabilité juridique à compenser croissante en fonction de la situation familiale :

  • un des deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent concubin,
  • un des deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent conjoint,
  • un des deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec plusieurs conjoints ou concubins,
  • les deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent concubin,
  • les deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent conjoint,
  • les deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec plusieurs conjoints ou concubins,
  • un des deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent concubin ou conjoint et le couple recomposé a au moins un enfant, tous les enfants communs sont majeurs,
  • un des deux membres du couple a eu un ou plusieurs enfants d’un premier lit avec un précédent concubin ou conjoint et le couple recomposé a au moins un enfant commun avec au moins un mineur.

En fonction de votre situation les enjeux sont différents en terme de succession et de protection de sa ou son partenaire. Une alchimie qui est complexe à mettre en place pour un profane en droit civil, surtout quand l’on vit en concubinage.