01 30 40 09 09

Elément indispensable pour un projet en investissement locatif, le différé d’amortissement rend bien des services aux investisseurs lors d’un crédit immobilier. Qu’il soit total ou partiel, cela permet de limiter l’effort d’épargne en début de projet.

Durée de lecture : 3 minutes

Différé d’amortissement, définition

Normalement, les remboursements du crédit démarrent au premier déblocage de fonds par la banque. Dans le cas d’un projet dans l’ancien, cela se produit au jour de la signature notaire. Dans le cadre d’un investissement dans le neuf, les premiers appels de fonds démarrent au commencement des travaux.

Comme son nom l’indique, le différé d’amortissement consiste à différer dans le temps le remboursement du crédit par l’emprunteur après la date du premier appel de fonds.

Pourquoi avoir recours à ce procédé ?

Dans le cadre d’un investissement dans le neuf, le premier déblocage de fonds peut avoir lieu entre 3 et 21 mois avant la livraison du bien. Ce qui signifie qu’un investisseur peut devoir rembourser des mensualités pendant cette période sans percevoir un seul loyer. La solution pour éviter cela : le différé d’amortissement pré-livraison !

Différé d’amortissement total ou partiel

Il existe deux types de différés d’amortissement :

  • le différé total

ou

  • le différé partiel

Quelle est la différence entre les deux ?

Dans le cadre du différé total, l’emprunteur ne rembourse rien avant la livraison, ni intérêts, ni capital.

En ce qui concerne le différé partiel, l’emprunteur rembourse les intérêts d’emprunts dus sur la période mais pas le capital. Cela diminue considérablement la mensualité.

Le coût du différé total

Du fait de la facilité de caisse accordée par la banque, le différé total d’amortissement a un coût pour l’emprunteur. Tous les intérêts d’emprunt qui auraient du être payés pendant la période de différé sont réintégrés au montant emprunté. Par conséquent, ils donneront eux-aussi droit à des intérêts. En cette période de taux faibles, le coût de ce procédé est négligeable pour l’investisseur par rapport aux avantages procurés.

Différé post livraison

Les emprunteurs ne le savent pas, mais il est possible de mettre en place un différé post livraison. Ce différé est très utilise dans le cadre où l’investisseur souhaite effectuer des travaux dans le bien ou se consister un matelas de trésorerie. Cela lui laisse une période transitoire sans remboursement de mensualité de crédit pour terminer les travaux et mettre en place un locataire.

Share This