01 30 40 09 09

2018 sonnera t’il le glas des fonds euros classiques ? En 2017, le rendement moyen des fonds euros classiques sera inférieur à 2% sur les contrats d’assurance vie, soit un taux de rendement net de prélèvement sociaux aux alentours des 1,70%. Et la mauvaise nouvelle, c’est que cela ne va pas s’arranger dans les prochaines années. Pour retrouver du rendement, il est indispensable de changer de stratégie d’investissement. Pour conserver la si “chère” garantie en capital à chaque instant, mettons le cap sur des fonds particuliers : les fonds Euro-Dynamiques.

La promesse des fonds Euro-Dynamiques : les avantages du fonds en euros avec de meilleures performances

Les fonds Euro-Dynamiques, contrairement aux fonds en euros classiques, conservent une part significative (environ 30%) d’immobilier tertiaire et/ou d’actions dans leur composition. Voila de quoi combler le manque de rendement à moyen terme.

Alors, quels sont les avantages de ces fonds Euro-Dynamiques ?

  • Le capital est garanti à tout moment.
  • Comme pour les fonds en euros classiques, le rendement, une fois distribué, est lui aussi garanti.
  • Ils permettent un accès à l’immobilier et aux actions pour une rentabilité moyenne annoncée entre 2,5% et 4%.
  • Continuer à bénéficier de l’environnement fiscal avantageux de l’assurance-vie.
  • Une gestion selon la méthode des “coussins” ou encore “mécanisme des coussins”

Le mécanisme des coussins

La gestion dite en “coussins” des fonds Euro-Dynamiques consiste répartir son capital en deux enveloppes. L’une avec risque (dynamique) qui sera principalement investie sur le marché en actions, et l’autre sans risque.

La part de l’enveloppe dynamique dans votre capital varie en fonction des aléas de marché. Le mécanisme des coussins repose donc sur l’arbitrage régulier de l’enveloppe dynamique et de l’enveloppe sans risque pour pouvoir continuer à garantir le capital sans risque financier pour l’assureur.

Finalement, est-ce une bonne ou mauvaise méthode de gestion ?

Les fonds Euro-Dynamiques présentent un aspect attrayant, puisqu’ils allient performances et sécurité. En revanche, ce n’est pas une raison pour s’y précipiter aveuglement.

La plupart des assureurs proposant ces fonds imposent un pourcentage d’investissement en unité de compte sur le contrat (de 25% à 50% minimum) pour pouvoir avoir accès à ce type de solution. Lorsque l’on sait que depuis deux ans plusieurs fonds Euro-Dynamiques n’ont pas atteint leur objectif de rentabilité (Eurolis, Eurocit’), il est primordial de se renseigner avant de se lancer. C’est avant tout l’alliance entre une gestion financière de qualité et un assureur solide qui vous assurera un bon rendement sur le long terme.

Gardez toujours à l’esprit qu’un assureur privilégiera toujours sa solvabilité et son obligation de garantie en capital au détriment de la performance pour les assurés ! Et la loi Sapin 2 est encore là pour nous le rappeler.

Conclusion

Les fonds Euro-Dynamiques sont une excellente alternative dans le cas où les marchés financiers sont bien orientés. Mais comme pourrait l’être une sélection diversifiée de fonds en unités de compte. Par contre, du fait de la garantie en capital, les performances sont loin d’être au rendez-vous lors des mauvaises années boursières. On ne peut donc pas les qualifier de solution miracle à tout épreuve, sauf peut-être le fonds Elixence qui pourrait être l’exception qui confirme la règle compte tenu de ses performances.

L’accès à ces fonds étant soumis à une obligation de les mixer avec des unités de compte, nous vous préconisons de vous rapprocher de conseillers spécialisés. Ils sauront vous proposer une sélection de supports adaptée à votre profil d’investissement, piloter cette allocation dans le temps en respectant deux règles fondamentales :

  • ne pas se laisser guider par les effets de mode
  • toujours privilégier la diversification par rapport aux rendements passés

Pour rappel, l’investissement dans des fonds nécessite une connaissance des marchés immobiliers et/ou financiers : “Bien investir, c’est un métier !“. Pour les fonds Euro-Dynamiques, l’avenir nous dira si les à-coups de performance se compensent dans le temps. Mais, c’est comme tout : la garantie en capital a un prix !

Share This