Comprendre les frais de versement sur votre épargne

frais de versement

Lorsque vous souscrivez un produit d’épargne autre qu’un compte ou un livret, l’établissement financier concepteur du produit (banque, compagnie d’assurance, société de gestion) prélève au moment du versement des frais. Ces frais de versement sont ponctionnés d’après un montant fixe ou un pourcentage des sommes versées. Mais savez-vous au moins à quoi correspondent ces frais d’entrée ?

Sommaire

PARTAGEZ SUR LES RESEAUX

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
87 vues par nos lecteurs

A quoi correspondent les frais de versement ?

Contrairement aux idées reçus, les frais de versement ne sont pas une taxe prélevée par les banquiers et assureurs. Ces frais servent à couvrir :
  • le coût administratif de saisie du dossier par les services de gestion administratives. Avec les ordres électroniques, c’est aussi une façon pour l’établissement financier d’amortir ses coûts de développement, de fonctionnement et de maintenance de ses outils informatiques,
  • les coûts commerciaux lié au conseil apporté au client par son intermédiaire financier. 

A combien s’élèvent les frais de versement ?

Les frais sont variables en fonction du canal de distribution que vous aurez choisi. Et contrairement à ce que vous pouvez penser, ils ne sont pas proportionnels au nombre d’intermédiaire financier ayant travaillé sur votre dossier.

En général, vous retrouverez les frais les plus élevés chez les réseaux d’agents généraux des compagnies d’assurance. Les frais peuvent représenter entre 3 et 5% des sommes versées.

Les banques ont une politique tarifaire plus agressive en proposant des frais d’entrée entre 1 et 2%.

Ce sont les courtiers (en agence ou en ligne) et les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) qui vous proposeront les frais les moins élevés. 

Comment les courtiers peuvent être plus compétitifs en terme de frais ?

La raison est simple. Cela s’explique à leur capacité à négocier pour vous ces frais de part leur statut d’intermédiaire financier non lié par une exclusivité avec leurs établissements financiers partenaires.

La raison est simple. Cela s’explique à leur capacité à négocier pour vous ces frais de part leur statut d’intermédiaire financier non lié par une exclusivité avec leurs établissements financiers partenaires.

Vous pourrez même avoir des frais sur versement ramenés à 0% à titre de geste commercial. Cela s’inscrit en général par une démarche gagnant/gagnant avec le client.

Rassurez-vous : les courtiers ne travaillent pas gratuitement. Leur rémunération sur ces produits se fera sur les frais de gestion des produits proposés. Si le client décide de clôturer le produit, le courtier ne sera plus rémunéré. Cela pousse ces derniers à délivrer du service et rechercher de la performance pour leurs clients.

A quel moment ces frais sont-ils prélevés ?

Au moment de chacun des versements, les frais d’entrée seront prélevés directement à la source par l’établissement financier. Le reste des sommes sera investi sur le produit financier, appelé montant net de versement.

Cette perte financière est considérée comme une moins values fiscale. Une partie de ces frais sera donc compensée par le gain de fiscalité engendré pour l’épargnant.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
Les plus récents
Les plus anciens Les plus populaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
trackback

[…] 100. Cela équivaudrait à faire des versements sur un contrat d’épargne retraite avec des frais d’entrée de […]

trackback

[…] de frais de versement et de frais de […]

trackback

[…] les frais de versement, la politique des banques et des assureurs est variable. En général, vous payerez plus cher chez […]

trackback

[…] ce document de vous afficher les coûts totaux que vous aurez à supporter aussi bien en terme de frais d’entrée que sur les frais de gestion. Cela intègre les frais du support en lui même, ainsi que les frais […]

trackback

[…] peut le moins ! La plupart du temps, le CGP sera rémunéré par ses partenaires sous forme de commissions d’acquisition et/ou de commissions sur encours pour son travail de […]

trackback

[…] plus d’éventuels frais sur versement, la plupart des produits d’épargne long terme prévoient des frais de fonctionnement […]

trackback

[…] mieux payer des frais d’entrée à un conseiller financier pour qu’il vous oriente sur le bon indice ou choisir le mauvais […]

7
0
Vous aimez nos idées, veuillez commenterx
()
x
Retour haut de page