LDDS ou livret A : que privilégier pour 2020 ?

ldss ou livret a

Lorsque l’on sélectionne un placement, plusieurs critères rentrent ligne de compte : le niveau de risque, le taux de rémunération, la fiscalité, les prélèvements sociaux, la liquidité, la souplesse de gestion. Si je vous disais que sur tous ses points, le LDDS ou livret A sont identiques en tout point. A tel point que l’on en oublie qu’ils existent des différences fondamentales entre ces 2 produits d’épargne de précaution. Lequel est réellement fait pour vous ?

Retrouvez cet article au format audio

Sommaire

PARTAGEZ SUR LES RESEAUX

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
106 vues par nos lecteurs

Durée de lecture : 5 minutes

Livret A, le chouchou des livrets bancaires

Avec plus de 312 milliards d’euros de placées sur le livret A à fin avril 2020, le livret A reste livret d’épargne préféré des épargnants français. Si on ajoute à cela que plus de 55 millions de personnes en possèdent déjà un, on peut se poser légitimement la question de savoir si c’est le meilleur placement pour se constituer une épargne de précaution.

D’un point de vue pratique, le livret A dispose d’énormément d’attraits :

Comme tous les produits d’épargne règlementés, le gouvernement conditionne l’absence de fiscalité sur le livret A à une utilisation particulière.

Le saviez vous ?

Une rémunération qui fluctue dans le temps

Sa rémunération dépend des taux d’intérêts court terme. Elle est imposée par le gouvernement et s’applique à tous les livrets A, quelque soit leur date d’ouverture.

Actuellement de 0,5% depuis le 1er février 2020, sachez que son taux est monté jusqu’à 8,5% à la fin de l’année 1981.

Le livret A, un outil de financement de la politique de la ville et du logement social

Si vous ne le saviez pas encore, les sommes placés sur votre livret A servent à financer le développement des villes et du logement social. Quelque soit l’établissement bancaire dans lequel le plan est ouvert, les fonds sont confiés à la Caisse des Dépôts et Consignations. De part son mandat, la Caisse utilise les fonds à travers ses nombreuses filiales, tel que CDC Habitat.

Pour celles et ceux accordant de l’importance aux critères ESG, vous saurez désormais que votre épargne sert au développement de la ville et du logement social !

LDDS, un livret dont les vertus sont méconnues

Devenu le Livret de Développement Durable et Solidaire, le CODEVI a été créé récemment avec la loi numéro 83-607 du 8 juillet 1983. Le livret A existe quant à lui depuis 1818. Ce nouveau placement a vu le jour pour financer les petites entreprises françaises, notamment pour le développement industriel sur le territoire.

Avec 188 milliards d’euros d’encours détenus sur tous les LDDS, ce placement est encore très en retard par rapport au livret A. Sur le fonctionnement, il est très proche de celui de ce dernier. Il dispose des mêmes avantages sur le plan fiscal et du taux de rémunération. 

choix entre ldds ou livret A

Comparaison entre LDDS et Livret A

Bien que très similaire, le LDDS et le Livret A ont quelques points de divergence. Les principaux se trouvent sur les conditions d’ouverture ainsi que la destination des fonds qui sont placés.

CARACTÉRISTIQUESLIVRET ALivret de développement durable et solidaire (LDDS)
Plafond de versement22 950 € (76 500 € pour une association)12 000 €
Taux de rendement0,50% depuis le 1er février 2020
Fiscalité sur les intérêtsExonéré à 100 % d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux
Modalités de retraitsLibres
Modalité de versementsLibres
Calcul des intérêtsLes intérêts sont calculés par quinzaine (le 1er et le 16 de chaque mois)
Usage des fondsDéveloppement de la ville et logement socialFinancement des PME
Âge minimum nécessaire à l’ouvertureDès la naissance18 ans. Par exception, un mineur peut détenir un LDDS s’il possède son propre foyer fiscal.
Versement initial10€ ou 15€ selon l’établissement bancairePas obligatoire. Mais très souvent, un minimum de 15€ est imposé par les banques
Nombre de compte possible par personneun seul par type de compte, que ce soit pour le LDDS ou le Livret A
Durée de détentionIllimitée

Le saviez vous ?

La détention de plusieurs livret A peut coûter très cher !

La détention de plusieurs Livret A peut coûter très cher. La loi prévoit une double peine pour les personnes ne respectant pas la règle de l’unicité :

  • fiscalisation des intérêts des livrets A supplémentaires,
  • amende fiscale sur les livrets A supplémentaires détenus de 2% des encours.
L’administration ayant accès au fichier central des comptes bancaires ouverts en France (FICOBA), il leur est assez simple de mettre la main sur les contrevenants.

LDDS ou Livret A, comment choisir entre les 2 ?

A moins que l’ouverture de compte concerne un mineur, vous avez le choix entre l’ouverture d’un Livret A ou d’un LDDS.

Mais sachez tout d’abord une chose : il est possible de détenir en même temps un Livret A et un LDDS. Si vous avez plus de 12 000 € à placer en épargne de précaution, vous pourrez dispatcher votre épargne comme bon vous semble entre ces deux placements.

Le principal critère de choix pour un épargnant sera le devenir des fonds :

  • si vous êtes plus sensibles à l’investissement dans les entreprises, dirigez-vous sur le LDDS. Vous aurez en plus du rendement défiscalisé le sentiment de faire bonne action pour l’économie,
  • si vous souhaitez accompagner la politique d’urbanisation et de logement social du gouvernement, placez votre épargne de précaution sur le livret A,
  • en absence de religion sur le sujet, nous vous conseillons d’ouvrir les 2 placements. Libre à vous de répartir les fonds par la suite comme bon vous semble.

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site legira.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Vous aimez nos idées, veuillez commenterx
()
x
Retour haut de page