Avec la baisse des fonds en euros, il est de plus en plus compliqué pour les épargnants de trouver du rendement sur les produits d’assurance vie. Le PERP ne fait pas exception à cette règle. Découvrez tous nos conseils pour augmenter le rendement de votre PERP en mettant de la Pierre Papier (OPCI, SCPI) dans vos portefeuilles.

Mieux comprendre la baisse des fonds en euros

La baisse inexplorable des fonds en euros depuis une dizaine d’années est la conjonction de deux phénomènes :

  • le changement de règlementation avec SOLVENCY 2 imposant aux assureurs de prendre de moins en moins de risques financiers dans la gestion de leurs fonds en euros,
  • la baisse des taux d’intérêts rendant les rendements des obligations d’Etat et privées faibles, voire très faibles.

Solvency 2 marque un tournant majeur en terme de gestion des actifs généraux des compagnies d’assurance. Pour respecter cette nouvelle règlementation, la très grande majorité des assureurs a cédé ces titres en portefeuille (actions). Ils ont fortement diminué, voire totalement arrêté, les investissements en immobilier de bureau. Et dans le même temps, ils ont continué à acheter des obligations. Pour mémoire, l’OAT (emprunt d’état français) 10 ans  rapporte 0,3% par an !

Vous comprendrez aisément que le mouvement de baisse que nous connaissons n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin…

Remettre de la Pierre dans son portefeuille PERP via la SCPI

Ce n’est pas parce que les assureurs ont décidé de diminuer la proportion d’immobilier que vous devez laissez la situation en l’état. Il est possible de corriger le tir en investissant une partie de l’allocation d’actif de votre PERP en SCPI.

Les meilleurs contrats proposent un large panel de SCPI que l’épargnant pourra panacher pour diversifier ces investissements. On y retrouve diverses typologies de biens (bureaux, commerces, parcs d’activités, hôtellerie, cliniques, crèches,…) sur diverses zones géographiques (paris, région parisienne, province, étranger).

Une bonne allocation devra respecter votre profil épargnant ainsi que la durée restant avant l’âge de votre retraite. Elle sera évolutive dans le temps.

Vous souhaitez en profiter sur votre PERP ? Rien de plus simple. Il suffit de transférer votre contrat auprès d’une autre compagnie.

Et ce qui est vrai pour le PERP est aussi vrai pour vos contrats d’assurance vie

Le PERP étant un contrat d’assurance vie avec des modalités particulières, tout ce qui a été évoqué précédemment est aussi vrai pour vos contrats d’assurance vie. La différence majeure est que les contrats d’assurance vie ne sont pas transférables. Ils vous faudra donc en ouvrir un nouveau auprès d’un assureur spécialisé dans le domaine.

Share This