Prélèvement à la source et revenus fonciers

Comme tous les autres types de revenus, les revenus fonciers sont concernés par le prélèvement à la source en 2020. Impact majeur ou simple évolue ? Découvrez les changements applicables depuis le 1er janvier 2019.

Un nouveau paradigme fiscal pour les particuliers : le principe d’acompte d’imposition

Si vous ne deviez retenir qu’une chose du prélèvement à la source, c’est qu’il instaure un mécanisme d’acompte d’impôts sur les revenus pour les particuliers au 1er janvier 2019. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Un taux d’imposition a été calculé à partir de votre déclaration de revenus 2018. Ce dernier s’applique :

  • de manière mensuelle à la source sur les salaires et pensions de retraite,
  • de manière trimestrielle sur les revenus des travailleurs indépendants,
  • de manière trimestrielle sur les revenus fonciers. L’acompte sera prélevé sur la base des revenus fonciers de l’année précédente. Attention de faire modifier les prélèvements en cas de départ du locataire !

Le maintien de la déclaration annuelle par les contribuables

Vous allez surement être déçu, mais nous conservons le principe de la déclaration des revenus. En 2019, vous effectuez à la fin du printemps la déclaration des revenus 2018. Se préparer pour le prélèvement à la source vous permettra de profiter de l’année blanche et de limiter la régularisation de fin d’année. A l’issue de cette déclaration, un nouveau taux d’imposition sera calculé sur la base de votre nouvelle situation et applicable dès le mois de septembre avant la régularisation annuelle.

Et un prélèvement libératoire à la fin de l’année suivante

A la fin de la régularisation, vous vous serez complètement acquitté de l’impôts sur les revenus pour l’année et serez libérés de vos obligations… En attendant l’année suivante !

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site legira.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Suivez nous sur les réseaux sociaux
Retour haut de page