Tout savoir sur le Compte Epargne Logement (CEL)

cel

Dans la famille des livrets règlementés bancaires, on retrouve le Compte d’Epargne Logement ou CEL. Petit frère du PEL, le CEL est un produit d’épargne permettant de bénéficier d’un rendement tout en bénéficiant de droits pour l’obtention de crédit immobilier ou travaux à taux préférentiel, ainsi qu’une prime d’Etat sous conditions.

On distinguera les CEL ouverts avant 2018 des autres notamment en terme de fiscalité.

Sommaire

PARTAGEZ SUR LES RESEAUX

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
78 vues par nos lecteurs

Fonctionnement

Tout le monde peut ouvrir un CEL que l’on soit mineur ou majeur sous condition de ne pas en posséder déjà un. Comme pour le PEL, il n’est pas possible d’en détenir plusieurs. Par contre, il est possible de détenir un PEL et un CEL à condition que les deux comptes soient ouverts dans le même établissement bancaire.

Ouverture

Il faut commencer respecter un minimum de versement initial de 300 euros.

Versements

Une fois ouvert, il est possible d’effectuer des versements libres sur le CEL. Chaque versement doit être d’au moins 75 euros.

Du fait de sa souplesse permettant des retraits sans clôture du compte, il n’y existe pas de plafond versement. Pour autant, aucun versement ne doit entraîner le dépassement du plafond du CEL qui est de 15 300 euros.

Retraits

Les retraits sont possibles à tout moment sur un CEL. Le titulaire du compte doit respecter un minimum de 300 euros sur le CEL pour ne pas voir se dernier clôturer et perdre ses avantages.

Rémunération

Le taux d’intérêt des CEL est de 0,5% hors prime d’Etat quelque soit la date d’ouverture du compte.

Prime d’Etat

Seuls les PEL ouverts avant le 1er janvier 2018 peuvent bénéficier de la Prime d’Etat si le droit à crédit est utilisé par le titulaire du plan.

Fiscalité

Les intérêts des CEL ouverts avant le 1er janvier 2018 sont exonérés d’imposition sur le revenu. Seuls les prélèvements sociaux sont prélevés sur ces derniers. Le taux en vigueur de prélèvement sociaux est de 17,2% depuis le 1er janvier 2018.

Exception : les CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 ne bénéficient pas de l’exonération à l’imposition sur le revenu. Le contribuable devra choisir entre l’application du PFU ou du barème progressif.

Droit au crédit

Pour faire valoir les droits au crédit immobilier à taux avantageux, le CEL doit avoir plus de 18 mois.

Ce droit est cessible à un autre membre de votre famille. A ce titre, ces droits deviennent cumulables entre eux.

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site legira.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Les plus récents
Les plus anciens Les plus populaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
trackback

[…] Compte épargne logement (CEL) : […]

1
0
Vous aimez nos idées, veuillez commenterx
()
x
Retour haut de page