Comment bien investir son argent en 2020 ?

bien investir son argent

Les français épargnent beaucoup, mais jusque là je ne vous apprend rien. Selon la dernière étude de l’INSEE, le taux d’épargne en France s’établit à 14,2% des revenus bruts toute catégorie socioprofessionnelle confondue en 2018. La question légitime que l’on peut se poser est de savoir si cet argent est correctement placé. A fin juin 2019, 1 086 milliards d’euros dormaient sur des comptes courants bancaires (source Banque de France). Est-ce une bonne solution avec les risques de faillite bancaire ? Nous parlons bien d’argent qui ne rapporte rien et totalement improductif pour l’économie. Découvrons comment remédier à cela avec les différentes stratégies pour bien investir son argent selon ses besoins patrimoniaux.

Sommaire

PARTAGEZ SUR LES RESEAUX

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
99 vues par nos lecteurs

Investir son argent en structurant correctement son patrimoine

En terme d’investissement, il existe une règle d’or qui est de diversifier ses placements. La raison première est simple à comprendre : trouver le placement ad hoc répondant à l’un de ses objectifs.

De ce fait, il vous faudra trouver la bonne alchimie entre épargne et investissement immobilier pour vous permettre de répondre à vos objectifs de vie.
investir son argent les catégories d'épargne

Lorsque l’on parle d’épargne pour un foyer, il est important de déterminer quels en sont les différents composants :

  • épargne court terme
  • épargne moyen terme
  • épargne long terme

Chacun d’entre eux répond à des règles et des objectifs bien précis. Une gestion de patrimoine équilibrée consiste dosée correctement tous ses compartiments.

L’épargne court terme, les fondations indispensables

Ce n’est par hasard que l’on représente l’épargne court terme à la base de la pyramide. Car si vous ne deviez avoir qu’une forme d’épargne, ce serait l’épargne de précaution ou épargne court terme. Elle sert à faire face à des dépenses de première nécessité (remplacement d’appareils ménagers, petits travaux…) ou à des aléas de la vie (perte de revenus temporaires…).

L’objectif premier est de préserver le capital à tout prix en privilégiant sa disponibilité à tout moment. La rentabilité est accessoire.

Dans la catégorie des produits d’épargne correspondants, on retrouve essentiellement les comptes courants, les livrets réglementés et les produits monétaires.

L’épargne moyen terme pour financer des acquisitions futures ou des besoins du foyer

Une fois le plein d’épargne de précaution réalisé, on peut passer au second étage de la pyramide avec l’épargne moyen terme ou épargne de projet.

Elle sert à financer une acquisition future (achat de la résidence principale ou d’une résidence secondaire, achat d’un camping car ou d’un bateau…) ou un projet familial (travaux d’entretien de la maison, étude secondaire des enfants…).

L’objectif est d’accumuler un capital à une échéance donnée par un mécanisme de thésaurisation. La performance est un catalyseur pour atteindre l’objectif plus vite et/ou de pouvoir conserver une partie de l’épargne en vue d’un autre objectif. 

L’épargne moyen est l’antichambre de l’épargne long terme. Puisque si un des projets ne devaient pas se réaliser ou que vous choisissez un autre mode de financement tel que le crédit, l’épargne constituer viendrait mécaniquement gonfler les stocks d’épargne long terme.

L’épargne long terme pour protéger ses vieux jours et vos proches 

Avec l’épargne long terme, nous sommes dans la dernière marche de la structuration d’un patrimoine. Même si vous pouvez vous y attaquer dès votre plus jeune âge, plus vous avancerez en âge et plus elle deviendra le centre de vos préoccupations.

L’épargne long terme répond à 3 besoins principaux :

  • compenser la baisse des revenus suite à l’arrêt de l’activité professionnelle (retraite),
  • couvrir les besoins en terme de dépendance pour ne pas devenir une charge pour vos proches,
  • protégez les personnes que vous aimez tout en préservant les liens familiaux en organisant la transmission de votre patrimoine.
Si vous souhaitez en savoir plus sur la transmission du patrimoine à vos enfants dans les meilleures conditions, j’ai écrit un article à le sujet disponible sur en cliquant sur le lien suivant.

Les pré-requis pour bien investir son argent en 2020

Tout projet d’investissement nécessite un travail préalable de votre part que vous passiez par des professionnels (agent immobilier, assureur, banquier, conseiller en gestion de patrimoine, gestionnaire d’actifs financiers…) ou que vous le réalisiez par vous même.

Pour réussir votre projet, vous devrez a minima :

  • établir un budget disponible pour cette opération,
  • faire un état des lieux de votre situation pour connaître vos forces, vos faiblesses, vos contraintes et les opportunités qui en découlent sur le plan civil et fiscal,
  • déterminer votre objectif patrimonial principal de manière SMART votre projet d’investissement, notamment sur sa durée et le montant que vous souhaitez obtenir. Le plus possible n’étant pas une réponse acceptable !
objectif smart

3 idées pour investir son argent selon ses besoins

Maintenant que nous avons vu comment doit être structuré un patrimoine équilibré, je vous propose de passer à des exemples concrets d’investissement répondant à des objectifs précis que vous pourriez avoir.

Epargner pour préparer l'acquisition de sa résidence principale

Avec l’augmentation des prix de l’immobilier, il est de plus en plus dur de franchir le cap de la primo-accession. Si l’on ajoute à cela les frais d’acquisition (frais de notaire, frais de cautionnement), ainsi que les demandes des banques de fournir un apport personnel, la recherche de votre premier « Home sweet Home » doit se préparer bien en amont. Alors quelle est la bonne stratégie à adopter ?

Limitez vos risques en choisissant l’épargne immobilière

On a souvent du vous rabâcher que la pierre était l’investissement le plus sûr qui soit sur le long terme : ce ne sera mon propos dans ce type de cas. Alors pourquoi vous parler d’épargne immobilière ?

A votre avis, quel est le plus grand risque pour un primo-accédant ? Et bien tout simplement de voir le marché immobilier monter plus vite que son épargne, lui rendant inaccessibles les biens dont il a besoin. Le fait de vous lancer dans un projet d’épargne immobilière pour constituer votre apport personnel neutralisera ce risque de décalage que le marché immobilier monte ou qu’il descende pendant votre période d’épargne !

Choisissez votre support immobilier

Contrairement aux idées reçues, il est possible d’investir dans l’immobilier à partir de 5 000 euros. Le tout est de choisir le support ad hoc en fonction de votre situation et de votre profil investisseur. 

Levier fiscal
loi pinel
Diversification
société civile de placement immobilier SCPI
Utilisation des travaux
déficit foncier
Faible fiscalité
location meublée

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le choix du support ? Retrouvez notre guide comparatif sur les différentes catégories d’investissement immobilier.

Calibrer le montage financier en fonction du montant attendu pour votre apport

Dernière étape : définir votre plan de financement en fonction de votre budget et de votre objectif d’épargne.

Pour profiter au mieux de l’épargne immobilière, vous aurez besoin de recourir au crédit immobilier avec une équation pas si simple à résoudre : trouver la bonne adéquation entre l’effort d’épargne et le capital restant dû au terme du projet. C’est peut-être l’étape la plus importante de votre investissement. Alors pourquoi ne pas la sécuriser en faisant appel à un professionnel comme un courtier en crédit ?

Remarque importante

Ne pas confondre la fin du crédit et la fin de votre projet d’investissement (date de remboursement anticipé du crédit) !

Faire fructifier une rentrée d'argent exceptionnelle

Dans une vie, il existe des certaines occasions de percevoir des rentrées d’argent exceptionnelles. Je ne parle pas forcément du jackpot de la loterie nationale mais plutôt d’héritage, de prime de licenciement ou lors d’un plan de départ volontaire… Des sommes d’argent que nous n’avons pas l’habitude de gérer au quotidien. Alors quelle est la bonne attitude à adopter si vous voulez profiter au mieux de cet épargne tel un investisseur heureux ?

Luttez contre les mauvais réflexes

Vous avez raison de vous faire plaisir en améliorant votre quotidien grâce à une rentrée d’argent exceptionnelle. Pour autant, il ne faut pas le faire n’importe comment.
Qui paye ces dettes s’enrichit

Vous avez déjà du entendre plus d’une fois ce proverbe qui semble mettre en avant les méfaits du crédit. Et bien tout dépend de quoi l’on parle.

Si nous sommes face à des crédits de consommation, je ne peux être que d’accord avec cette maxime. Surtout qu’en général, les crédit à la consommation ont des taux d’intérêt élevés. Mais dès que l’on parle crédit immobilier, notamment dans le cadre d’un investissement locatif, le sujet n’est plus le même. Les intérêts d’emprunt étant une charge déductible fiscalement parlant de vos revenus fonciers, l’Etat vous aide en réalité à financer une partie de votre investissement.

Alors avant de vous jeter à corps perdu dans le remboursement de vos crédits, faites des simulations sur les gains que cela apporte si dans le même temps vous placiez ces sommes d’argent.

Négliger l’érosion monétaire dans vos investissements

Je vous vois déjà venir en m’indiquant qu’il reste tout de même plus d’intérêts à rembourser que de récupération d’impôts. Vous n’avez pas tort pour le coup. Mais avez vous entendu parlé de l’inflation ?

L’inflation caractérise l’augmentation des prix des produits et services. Il faut l’évaluer dans une zone monétaire et géographique pour avoir un indice homogène. Si les prix augmentent, cela veut dire qu’avec la même somme je pourrai acheter moins demain que je ne peux le faire aujourd’hui. Dans ce cas de figure, la valeur de la monnaie se déprécie.

Et vous, que faîtes vous pour lutter contre cela ?

Rechercher à tout prix une faible fiscalité

Je connais peu de personnes qui sont ravies de payer de l’impôt. Je fais partie des personnes qui jugent normal de payer de l’impôt. Le tout est de déterminer un seuil qui soit acceptable.

J’ai connu trop d’investisseurs qui se focalisait uniquement sur le paramètre de la fiscalité pour prendre des décisions de placement. La fiscalité n’est qu’une conséquence d’un gain. Car à de très rares exceptions, nous ne sommes pas fiscalisés sur le capital versé. Cela sous-entend qu’une fiscalité est la conséquence d’un gain.

Comment réagiriez-vous si je prenais les choses de la manière suivante ? Le meilleur moyen de ne pas payer de fiscalité est de perdre de l’argent. Moins séduisant comme démarche, non ?

Alors gardez la tête froide en établissant une priorité objective dans vos critères de choix. C’est d’autant plus important que la fiscalité est un des sujets que l’on peut encore maitriser facilement même de nos jours !

Investir afin d'obtenir des revenus complémentaires pour la retraite

La retraite est un des objectifs patrimonial incontournable au cours d’une vie. La protection restant au coeur des préoccupations des épargnants. Mais sachez qu’il n’y a pas de règles établies en la matière. Pour autant, deux choses sont sûres :

  • plus vous commencez tard et plus vous devrez faire d’efforts en terme financier quelque soit le résultat attendu,
  • sans méthode, vous n’arriverez pas à un résultat satisfaisant.

Diversifier ses sources de revenus

Le secret principal pour avoir des revenus complémentaires pérennes est de diversifier les sources de revenus. Car même si vous pensez avoir trouver la martingale avec une typologie de placement (la location meublée en résidence de services, la pierre papier ou de manière générale l’immobilier locatif), vous n’êtes pas à l’abri de vous retrouver pendant une période plus ou moins longue sans revenus. Multiplier les investissements permet de limiter le risque de de marché qu’il soit financier ou immobilier. La crise immobilière déclenchée par le coronavirus nous a rappelé que l’immobilier d’entreprise et commercial n’était pas sans risque locatif !

Prendre en considération les frais et la fiscalité

Bien trop souvent, les épargnants s’arrêtent sur les revenus brutes générés par un placement pour en juger l’efficacité. Mais au final, la seule chose importante se trouve être les revenus nets dont vous disposerez après avoir retirer toutes les charges, dont la fiscalité.

C’est une des raisons pour laquelle l’immobilier reste un placement à part dans la tête de nos concitoyens. Car peu d’investisseurs sont capables de vous donner le rendement réel de leur placement immobilier, même s’ils sont conscient de la fiscalité importante que cela représente. Même si cela peut vous surprendre, si on devait comparer l’immobilier à un placement financier en terme de génération de revenus, dans bon nombre de cas, on arriverait au même résultat sans avoir les mêmes contraintes !

Utiliser tous les leviers à votre disposition

Surtout si l’on a commencé tard pour préparer sa retraite, il est intéressant d’utiliser tous les leviers à sa disposition pour faire fructifier son argent. Ces leviers sont au nombre de 3 :

  • le crédit,
  • la fiscalité,
  • les subventions (abondement en épargne salarial).

Tous les systèmes sont bon à prendre dès lors qu’ils sont bien maitrisés !

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site legira.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Vous aimez nos idées, veuillez commenterx
()
x
Retour haut de page