Qu’est-ce qu’un courtier en assurance ?

qu'est-ce qu'un courtier en assurance

Assumant le rôle d’intermédiaire d’assurance entre le client assuré et une compagnie d’assurance, le courtier en assurance sélectionne les meilleurs contrats sur le marché pour offrir un large choix de solutions à ses clients. Une sorte de “super agent général” capable de proposer des contrats de plusieurs compagnies pour préserver vos intérêts. Découvrez qu’est-ce qu’un courtier en assurance et sa valeur ajoutée en terme de conseil.

Durée de lecture : 5 minutes

Retrouvez cet article au format audio

Sommaire

PARTAGEZ SUR LES RESEAUX

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
132 vues par nos lecteurs

Qu’est-ce qu’un courtier en assurance ?

Le courtier en assurance est un professionnel personne physique ou personne morale habilité à proposer des contrats d’assurance, de réassurances ou à réaliser d’autres travaux préparatoires à leur conclusion. On parle dans le second cas de société de courtage ou cabinet de courtage.

Une profession réglementée et contrôlée

En tant que profession réglementée, le courtier d’assurance a besoin pour exercer en France dans le cadre de la libre prestation de service d’être immatriculé au Registre des Intermédiaires (ORIAS). Cette obligation voit le jour à l’article L. 512-2 du code des Assurances. L’ORIAS vérifie l’honorabilité de chaque courtier en terme de compétences, responsabilité civile professionnelle et garantie financière.

Sous le couvert de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et 
de Résolution (ACPR), des inspecteurs réalisent chaque année des contrôles afin de s’assurer 
que les courtiers respectent 
la réglementation 
en vigueur.

Une offre multi-assureur pour lutter contre les conflits d’intérêt

Le courtier d’assurance a le choix de travailler avec autant de compagnies d’assurance qu’il le souhaite et de sélectionner qu’une partie des produits proposés. Cela l’affranchit des directives et objectifs commerciaux que les compagnies d’assurances qu’elles imposent à leurs réseaux d’agents généraux. Mais cela a un double intérêt :

  • proposer les meilleures garanties et tarif pour l’assuré,
  • limiter au maximum les conflits d’intérêt en se positionnant comme un défenseur de ses clients.

Une excellente connaissance du marché

Le courtier en assurance connait parfaitement le marché de l’assurance et ses évolutions. Pour rester à la page, il a une obligation de formation de 15 heures par an.

Les expertises du courtier en assurance

Il existe deux grandes familles de courtiers :

  • les courtiers spécialisés
  • les courtiers généralistes appelés plus familièrement les courtiers grossistes

Il saura vous accompagner dans les domaines suivants :

Placement

  • Epargne
  • Epargne de précaution
  • Epargne retraite
  • Epargne salariale…

Assurance de biens

  • Assurance habitation
  • Assurance de véhicule (automobile, bateau, moto…)
  • Assurance d’objets d’art
  • Assurance pour animaux domestiques…

Assurance de personnes

  • Assurance emprunteur
  • Mutuelle santé
  • Prévoyance
  • Protection juridique…

Assurance entreprise

  • Assurance perte d’exploitation
  • Garantie décénnale
  • Garantie financière
  • Responsabilité civile professionnelle…

Qu’est-ce qu’un courtier en assurance peut faire pour vous ?

Quelque soit leurs spécialités, le rôle du courtier en assurance est de vérifier l’adéquation des solutions d’assurance préconisées au profil des clients. Pour se faire, il procède à un audit préalable du besoin des clients pour trouver la solution ad hoc à mettre en place. Leur capacité a travailler avec plusieurs assureurs partenaires leur permet de négocier des conditions tarifaires avantageuses pour les assurés leur faisant confiance.

Mais une fois la souscription effectuée, la mission du courtier ne s’arrête pas là. Il vérifiera que l’ouverture des contrats s’effectuent correctement et que les garanties mises en place correspondent aux prestations choisies. Il n’est pas rare de voir des erreurs de saisie au sein des services de gestion des compagnies d’assurance qu’il est facile de corriger si elles sont traitées rapidement. Le courtier sera l’interlocuteur privilégié de l’assuré dans le cas de rendez-vous de suivi ou au cas où un sinistre se produit.

Certains contrats nécessitent des mises à jour régulières faisant partie des prérogatives du courtier.

Par contre, contrairement à un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP), il vous donnera uniquement des conseils liés aux produits qu’il commercialise.

Pourquoi passer par un courtier pour la gestion de vos assurances ?

L’intermédiation n’est pas vu d’un bon oeil de la part des français. Dans l’esprit des assurés, plus il y a d’intermédiaires, et plus le coût du service sera élevé.

Et bien en assurance, il vous sera compliqué de vous passer d’intermédiaire.Le conseil est primordial dans le choix des prestations. Car ce n’est pas parce que vous payez une prime d’assurance que vous êtes obligatoirement couvert.

Serez-vous prêt à prendre cette responsabilité en tant que néophyte en la matière ?

Un interlocuteur privilégié

En cas de besoin, vous pouvez faire appel à un conseil externe à la compagnie d’assurance prêt à vous aider en cas de litige avec cette dernière​

Une expertise mise à jour

A travers une formation continue obligatoire, le courtier en assurance maintien ses compétences à jour. Car un conseil de qualité ne se juge que dans la durée

Des conseils personnalisés

A partir d’un audit spécifique, le courtier met en place une solution personnalisée à partir de tests d’adéquation rigoureusement établis

Des produits triés sur le volet

En tant que décideur, le courtier sélectionne partenaires et produits pour proposer des solutions sur mesure répondant aux besoins des clients

Qu’est-ce qu’un courtier en assurance : les différents intermédiaires d’assurance, de banque et de finance

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site legira.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Vous aimez nos idées, veuillez commenterx
()
x
Retour haut de page