Pour louer un bien immobilier en meublé, il faut le louer avec des meubles ! Cela paraît évident, mais c’est pourtant l’élément qui fait toute la différence entre un bien loué nu et un bien loué meublé. Et comme vous avez pu le constater dans nos différents articles sur la location meublée, notamment : “Découvrir les vertus de la location meublée“, avoir le statut de loueur en meublé est hyper avantageux ! Alors comment équiper une location meublée ? Et bien vous trouverez dans cet article la liste de l’équipement de confort obligatoire et fixée par la loi pour louer son bien en meublé.

Liste de l’équipement de confort fixée par le décret n°2015-981 du 31 Juillet :

Vous devez équiper votre bien des meubles suivants pour le louer en meublé :

  • Une literie comprenant couette ou couverture.
  • Un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher.
  • Des plaques de cuisson.
  • Un Four ou four à micro-ondes.
  • Un réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C.
  • La vaisselle nécessaire à la prise des repas.
  • Ustensiles de cuisine.
  • Des tables et sièges.
  • Étagères de rangement.
  • Luminaires.
  • Du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

Rappel important

Par définition “Un logement meublé est un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante.”

Ce qui signifie donc que votre locataire ne devrait pas avoir besoin d’installer ou d’équiper le bien pour y vivre. Les seules choses qu’il ait à ramener sont ses « effets personnels ».

Ah oui, et dernière chose : Votre locataire va y vivre.

Bien que la liste des meubles et équipements fixés par le décret soit facile à respecter, il en va de soit que des meubles et équipements décents doivent être présents, de bonne qualité et en quantité suffisante ! En cas contraire, l’administration peut vous contester le statut de meublé. Et dans ce cas, c’est la remise en cause de tous les avantages acquis les années précédentes. La sanction peut être extrêmement lourde.

Share This