Parce que bien investir son épargne ou ses revenus est un processus complexe, parlons une nouvelle fois d’investissement immobilier. Parmi l’éventail de choix financier et immobilier qui s’offre à nous, on ne sait parfois pas trop ou donner de la tête. En réalité, toutes les solutions ont leur propres caractéristiques, qui seront bonnes ou mauvaises en fonction de votre situation. Et c’est vrai ! Ce n’est pas parce que votre collègue de travail vous dit que tel ou tel produit est génial pour lui qu’il le sera pour vous.  Bref, il faut s’informer. Et aujourd’hui, j’aimerai attirer votre attention sur un support assez particulier : la location meublée en résidence de services.

Imaginez.

Vous investissez dans un bien au sein d’une résidence et vous le louez non pas à une personne physique, mais à une personne morale. Cette même personne morale s’occupera de l’exploitation de la résidence et louera votre bien à un locataire.

En fait, imaginez avoir un bien locatif et ne vous préoccuper de rien. Pas même des loyers !

Plutôt intéressant non ? Regardons cela de plus près.

Principe général de la location meublée en résidence de services 

Prenons le cas d’une résidence étudiante.

Vous achetez un appartement au sein d’une résidence étudiante gérée par un exploitant professionnel que l’on appelle “gestionnaire”. 

Vous signez un contrat avec ce dernier : un bail commercial.

Et le bail commercial, c’est top. 

Véritable gage de sécurité pour vous, puisque dans ce bail sera défini :

  • Le montant des loyers qui vous seront versés trimestriellement par le gestionnaire
  • Les obligations que le gestionnaire s’engage à tenir en terme de gestion de la résidence
  • La répartition des charges entre le gestionnaire et vous

Le gestionnaire s’occupe de tout ! il collecte les loyers pour vous les reverser tous les trimestres que votre appartement soit loué ou non.

OK. Et le gestionnaire, il y gagne quoi la dedans ? 

Et bien il ne faut pas oublier que l’on parle de résidence de services. C’est donc sur les services que le gestionnaire se rémunère. 

Par services on entend le petit déjeuner, la laverie, l’accueil et pleins d’autres services additionnels au prix du loyers comme le wifi, la fourniture du linge de maison etc…

Une fiscalité avantageuse

Vous ne le savez pas encore ?

Alors je vous laisse découvrir notre article : location meublée et fiscalité 

Mais bon, j’aimerai attirer votre attention sur un aspect plutôt génial de la résidence de service : la récupération de TVA.

Énorme. 

Le fait d’avoir un appartement au sein d’une résidence de services vous permet de récupérer les 20% de TVA sur votre acquisition si celle-ci propose au moins 3 des services suivants : 

  • Le petit déjeuner
  • Le nettoyage quotidien des locaux
  • La fourniture de linge de maison
  • La réception de la clientèle

Bien évidemment, tout n’est pas tout rose. Alors avant de sauter au plafond ou bien de foncer sur google chercher ce type d’investissement lisez bien :

Pour récupérer la TVA il faut également conserver le bien pendant au moins 20 ans et si vous décidez de revendre le bien avant les 20 ans, vous devrez rendre une partie de la TVA au prorata du nombre d’années de détention du bien.

Mais c’est pas tout. 

En cas de revente avant 20 ans, vous pouvez ne pas avoir à rendre une partie de la TVA à la seule condition que l’acheteur reprenne le bail commercial dans les même conditions que vous.

Réduction d’impôt ou amortissement : à vous de choisir 

Vous connaissez l’amortissement ?

Si la réponse est non, je vous invite à lire notre article amortissement et location meublée : le duo gagnant.

En tout cas, lorsque vous investissez dans une location meublée en résidence de services, vous avez le choix entre deux systèmes :

  • L’amortissement
  • La réduction d’impôt Censi-Bouvard

La loi de défiscalisation Censi-Bouvard vous permet d’obtenir une réduction d’impôt de 11% calculé sur la base de l’immobilier hors taxe dans la limite de 300.000 euros par an, et ce pendant 9 ans. 

Ce qui nous donne donc un maximum de réduction d’impôt de 3.666€ par an pendant 9 ans. 

Et vous savez quoi ?

C’est cumulable avec la récupération de TVA. Ce qui nous donne en réalité un avantage fiscal de 20% + 11% = 31% du montant hors taxe de votre investissement immobilier !

Plutôt intéressant…

Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez rendez-vous avec un l’un de nos conseillers pour un audit gratuit en cliquant ici 

Share This