Le bilan patrimonial By LEGIRA

Decouvrez le check-up patrimonial
En savoir plusDemandez votre bilan

Depuis quand n’avez-vous pas fait le point sur votre situation patrimoniale ? Il serait temps de prendre soin de vous, qu’en pensez-vous. Nous sommes là pour cela ! Réaliser un bilan vous permet de débloquer bien des situations (constituer un patrimoine, faire fructifier votre patrimoine, préparer votre retraite, effectuer un investissement locatif ou de défiscalisation, organiser la transmission du patrimoine…).

Il existe des moments dans la vie où le bilan patrimonial vous serait d’une grande utilité : mariage, création d’entreprise, naissance du premier enfant, dans le cas de famille recomposée…

Découvrez en quoi consiste un bilan patrimonial et ses bienfaits, à la mode d’un gestionnaire de patrimoine.

 

prenez le temps pour vous poser

Demandez votre bilan patrimonial

Qu’est ce qu’un bilan patrimonial ?

Un bilan patrimonial est un état des lieux de votre situation personnelle. Quand on parle de “personnelle”, cela englobe aussi le foyer au sens large (concubin, partenaire de PACS ou conjoint, et les enfants).

L’objectif est de vous apporter un regard critique d’un professionnel du patrimoine organisé en 3 temps :

  • une photographie de la situation financière et patrimoniale du foyer (audit patrimonial),
  • un audit détaillé de vos forces, des zones de fragilité, ainsi qu’une projection de la situation en cas d’accident de la vie (décès d’un des membres du foyer, divorce, départ d’un associé…),
  • une série de préconisations relatives à vos objectifs patrimoniaux et préoccupations du moment.

La vocation principale est de prendre les bonnes décisions et de passer en mode anticipation pour répondre à différents objectifs moyen et long terme. Et tout ceci à travers une stratégie patrimoniale s’appuyant sur vos points forts.

Quelques précautions d’usage

Pour que le bilan soit pertinent, il y a quelques contions indispensables à respecter :

  • votre conseiller doit être capable de maîtriser tous les sujets évoqués précédemment. Renseignez-vous sur ce point en vérifiant qu’il possède la compétence juridique appropriée,
  • lors de la phase de découverte, confiez toutes les informations et documents nécessaires pour que le conseiller puisse un bilan patrimonial détaillé. Méfiez-vous s’il reste superficiel dans ces questions et ne vous demande aucun document (contrat de mariage, donation au dernier vivant…) afin d’approfondir son analyse.

Comment se décompose un bilan patrimonial ?

Le bilan patrimonial est l’agrégat de plusieurs bilans spécifiques utiles (situation familiale, fiscal, financier et immobilier, entreprise, prévoyance, retraite et successoral) ou non en fonction de votre situation. En fonction de la phase de découverte, votre conseiller vous aiguillera sur les points devant être aborder. Il se peut aisément que vous n’ayez besoin de faire le point que sur une thématique.

Retrouvez un extrait des points abordés lors de chacun des bilans spécifiques.

BILAN FISCAL

  • Analyse des éléments générateurs de l’impôt (revenus, patrimoine)
  • Etude d’impact d’une augmentation de revenus ou de patrimoine
  • Optimisation des sources de revenus et de création de patrimoine (stock-options, revenus fonciers…)
  • Préconisation pour limiter les déperditions fiscales et transformer tout ou partie de l’imposition en patrimoine…

BILAN CIVIL & SUCCESSORAL

  • Etude du régime matrimonial et impact d’un accident de la vie (séparation, divorce, décès)…
  • Détermination des droits présents et futurs de chacun des membres du foyer sur le patrimoine
  • Mise en place d’une stratégie de transmission sélective (transmission progressive en intégrant la protection du conjoint)…

BILAN FINANCIER & IMMOBILIER

  • Audit du patrimoine financier et immobilier (rentabilité des actifs financier et de l’immobilier locatif, niveau de risque, charges et dettes)
  • Projection du patrimoine pour répondre aux besoins du foyer (épargne de précaution, valorisation d’un capital, étude des enfants…)
  • Réorganisation de l’épargne et des actifs immobiliers…

BILAN RETRAITE

  • Calculer les droits à la retraite avec prise en compte des contrats d’entreprise, solutions supplémentaires et impact fiscal
  • Reconstitution de carrière
  • Préconisations sur la mise en place de retraite complémentaire (épargne retraite, épargne salariale, assurance vie, immobilier…)…

BILAN ENTREPRISE

  • Focus sur la situation professionnelle et le statut social
  • Etude du patrimoine professionnel (structure des sociétés opérationnelles et patrimoniales, statut social, mode de rémunération…)
  • Protection de l’outil professionnel (limitation du droit du conjoint, assurance croisée entre associés…)
  • Optimisation de la trésorerie d’entreprise
  • Préconisation sur la transmission/cession d’entreprise…

BILAN PREVOYANCE

  • Analyse des contrats de prévoyance (assurance décès, incapacité temporaire, invalidité) existants
  • Analyse du régime obligatoire pour un professionnel ou chef d’entreprise
  • Préconisation de protection des revenus, des charges professionnelles et des dividendes
  • Protéger vos proches (protection du conjoint survivant et des enfants mineurs ou handicapés…)

 

A qui s’adresse le bilan patrimonial ?

Parce que nous sommes face à un outil global, il n’est pas adapté à toutes les situations. Si vous ne vous sentez pas concerné par aux moins 6 des points évoqués précédemment, passez votre chemin. Cela ne veut pas dire que la gestion de patrimoine ne peut pas vous être utile, surtout si un sujet à particulièrement retenu votre attention. Vous aurez probablement besoin d’un audit spécifique !

Par retour d’expérience, un bilan patrimonial est particulièrement adapté pour les quinquagénaires, les entrepreneurs, les situations familiales complexes (familles recomposées, présence d’enfants handicapés) et les rentiers. Et gardez en tête qu’il n’y a pas que l’optimisation fiscale dans la vie.

Pourquoi faire un bilan patrimonial ?

La gestion de patrimoine offre un large panel de solutions pour répondre à vos objectifs personnels. Mais pour les mettre en place, il faut que vous ayez identifié votre situation de manière objective.

La loi française prévoit pour ses concitoyens des solutions par défaut en matière civile et de protection sociale. Mais pensez-vous que cela vous soit vraiment adapté ?

Prenons juste trois exemples.

  • En terme civil, moins de 1 couple sur 5 décide de mettre en place un contrat de mariage lors de l’union civil. Est-ce par choix ou par facilité ? Pourtant les impacts d’un divorce sont majeurs notamment en présence de patrimoine important ou d’outil professionnel le composant. Attention aussi au réflexe laissant penser que la séparation de biens seule permet de répondre à tout cela. Dans le même temps, 1 mariage sur 2 se termine par un divorce. La statistiques est accrues selon votre statut professionnel (indépendants, des professions libérales et des dirigeants d’entreprise). 
  • En terme successoral, beaucoup trop de successions se passent mal par manque de préparation. On se retrouve avec des indivisions subies et tous les problèmes que cela engendre. Mais surtout, cela fragilise le conjoint survivant en le rendant extrêmement dépendant de ses héritiers. Les soucis s’aggravent s’il y a des droits de succession à régler à cause d’un patrimoine immobilier prépondérant chez le défunt. 
  • En terme de retraite, la défiance sur le régime obligatoire est au maximum. Ceci au point que certains pensent même ne rien avoir pour leurs vieux jours. Mais pour autant, quels sont les solutions mises en place pour y palier ? Elles sont en général très maigres mais surtout non adaptée.

Alors avez-vous plus une âme de spectateur ou d’acteur pour façonner votre destinée ?

DEMANDE DE bilan patrimonial

LEGIRA

200 rue Hélène Boucher

95220 HERBLAY SUR SEINE

+33 1 30 40 09 09
HELLO@LEGIRA.FR